vendredi 9 janvier 2015

L'amour plus fort que la haine

J'ai mis du temps avant d'écrire cet article, je ne trouvais pas les mots. Aucun ne me semblait assez fort pour exprimer l'ampleur du choc que j'ai ressenti : tristesse, colère, effarement, douleur immense, révolte, indignation, horreur ...

Et puis, je me suis dit que ce à quoi on avait voulu toucher, c'était la liberté d'expression, le droit d'être libre, irresponsable, irrévérencieux. Ma liberté d'expression à moi, c'est mon blog. Je peux écrire ici mes pensées, mes combats, mes idées, en toute liberté (dans le respect de ce qui est permis par la loi, bien sûr, ne l'oublions pas non plus !), c'est un droit fondamental, qui est loin d'être une évidence partout dans le monde. Faut-il encore le rappeler ? 

A moi d'utiliser ce droit, de le faire vivre, de me battre pour lui.

Ma réponse à l'horreur et à la haine, c'est de diffuser encore et encore les dessins de CharlieHebdo, de revendiquer le droit de provoquer et d'être bête et "méchant" aussi, le droit de ne pas faire rire tout le monde, mais le droit de le dire quand même.

#jesuischarlie


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire