jeudi 9 juillet 2015

Et cette année s'est envolée ...


Inutile de vous le dire, je réalise à peine que cette première année d'école est déjà terminée. Ma Pimprenelle est en vacances et dans deux mois elle ira chez les moyens... Comment est-ce possible ? Les semaines ont filé à toute vitesse.

On a dû trouver notre rythme, et ça n'a pas toujours été simple ... il a fallu se dépêcher le matin, courir un peu parfois dans la cour de l'école, vite, vite enfiler les chaussons. Il y a eu des pleurs et des séparations difficiles, surtout les jours de la maîtresse de français. 

Il y a eu ces mercredis si difficiles à gérer, sources de conflits et de tensions pour tout le monde, un papa un peu dépassé, une petite fille qui s'ennuie et qui tourne en rond (et du coup, aussi, une petite fille énervée et ronchon).

Il y a eu des vacances scolaires à organiser (oui, oui, c'était nouveau pour nous, Pimprenelle étant à la crèche avant, c'était bien plus simple à gérer), un peu de centre aéré, un peu de papi et mamie, un peu aussi de papa et maman. On a appris à anticiper (un peu ...).

Il y a eu les premiers coups de cœur, F. A. est décidément le chouchou de Pimprenelle. Les premières difficultés aussi, avec ce petit M. un peu trop turbulent, qui aime bien courir après les petites filles dans la cour de récréation, et une Pimprenelle qui me chuchotait à l'oreille que ça ne l'amusait pas trop. Un petit mot glissé à la maîtresse, une Pimprenelle bien briffé sur comment réagir, et ça a été réglé (enfin, j'espère ...).

Il y a eu les découvertes de la vie d'élève, pas toujours facile pour ma Pimprenelle : apprendre à se taire quand la maîtresse parle (ouille, difficile pour la demoiselle au début ^^), écouter les consignes, suivre le rythme, ... Et finalement, ma Pimprenelle a bien grandi, elle a su s'adapter à l'école.

Il y a eu les caca-boudin, et les éclats de rire à n'en plus finir.

Il y a eu surtout ces milliers de découvertes : dire ses premiers mots en allemand, apprendre à compter jusqu'à 10 sans se tromper, dessiner les premiers bonhommes (même si, visiblement, le dessin et le coloriage, c'est pas vraiment son truc, à ma Pimprenelle), apprendre des comptines, maîtriser son crayon pour tracer des ronds, reconnaître son prénom, aller voir des spectacles en français ou en allemand, visiter une bergerie, et nous en parler encore aujourd'hui comme si c'était hier, fabriquer des guimauves, remplir les cahiers de vie (au début de l'année un peu laborieusement "fait le toi, maman", et puis à la fin avec enthousiasme "allez maman, on raconte la mer et les palmiers").

De cette première année à l'école, nous retiendrons les copains et les premiers anniversaires, la cantine (oui, oui, Pimprenelle préfère apparemment manger à la cantine plutôt qu'à la maison ...), les joies des premières sorties (surtout prendre le bus et le pique-nique avec les copains ^^), la fierté de nous dire quelques mots en allemand et de nous monter son travail, la kermesse et danser sur la "grande table" ...

Je vous souhaite un bel été à tous !







2 commentaires:

  1. Bel été à vous ! Le temps file si vite lorsque l'on a des enfants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, j'ai l'impression que le temps passe encore plus vite depuis que Pimprenelle est à l'école !! Bises et belles vacances.

      Supprimer