dimanche 24 juillet 2016

La routine est-elle mortelle ?



Il y a quelques années (5 pour être précise ...), j'aurais répondu oui à cette question, sans l'ombre d'une hésitation ! La routine me semblait ennuyeuse, ringarde, mortelle, un truc de vieux .... et pourtant, aujourd'hui, je peux l'affirmer, ma routine, j'ai appris à l'aimer et à chérir ces petits instants du quotidien. Mieux, parfois, elle me sauve la vie au quotidien (quand par exemple je suis seule pendant de longues semaines avec les filles). 

Il y a ces choses que je fais maintenant sans y penser (remplir le lave-vaisselle, étendre le linge, ...), en écoutant d'une oreille Pimprenelle bavarder. Ces tâches répétitives et quotidiennes qui deviennent plus légères quand on y pense moins. Elles sont là, elles ne m'accablent plus. Oh, bien sûr, il y a ces soirs où j'en ai marre, où la fatigue prend le dessus et où je laisse tomber, mais de manière générale, je les fais automatiquement, machinalement, et mon esprit pendant ce temps vagabonde (ou répond à 1000 questions en même temps !).

La routine nous rend les matins d'école plus légers, et les obligations plus douces. Chacune se lève en connaissant d'avance le programme. Pimprenelle aime que je l'habille encore toute ensommeillée dans son lit alors que ma PomPom d'amour préfère prendre son petit déjeuner en pyjama. Quand on est prêtes, on file prendre le bus, PomPom dans la poussette, et Pimprenelle devant nous, qui ouvre la marche, gare à celui qui tente de la dépasser.


Le soir quand on rentre, on s'arrête toujours devant le garage pour regarder s'il y a beaucoup de voitures cassées ou non et chacune y va de son petit commentaire sur le pourquoi du comment :)

On passe devant les travaux et ma PomPom observe leur avancée.

Pimprenelle sait qu'elle doit me tenir la porte pour entrer avec la poussette, et elle me rappelle à chaque fois que je dois faire attention à ses pieds.

On ouvre la boite aux lettres ensemble, et je distribue les courriers (je prie à chaque fois pour que ce soit un nombre pair et qu'on évite les incidents diplomatiques).

Quand on arrive dans le couloir de l'immeuble, elles font la course jusqu'à la porte, et elles se "cachent" contre le mur. Pimprenelle ouvre la porte, pendant que PomPom nous casse les oreilles en sonnant 2 ou 3 fois de suite.

Quand il est l'heure d'aller dormir, on se glisse toutes les 3 dans mon grand lit pour lire les histoires, Pimprenelle à droite et PomPom à gauche.

Bien sûr, on aime aussi les surprises de dernière minutes, mais au fil du temps, j'ai appris à aimer tous ces petits rituels du quotidien et à y grappiller des petits instants de bonheur.





2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup également nos petits rituels quotidiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, finalement, ils sont sympas ces petits rituels. J'aime bien les surprises et l'improvisation, mais notre petite routine aussi :)

      Supprimer